22 novembre 2007

Toujours mon chien...

           Un petit jeu aujourd'hui, si vous le voulez bien...

              sep6_07

         La première ou le premier qui me donnera la réponse correcte à la question suivante recevra un petit cadeau brodé : Pourquoi mon chien s'appelle t-il Guiness ???
Cricri, Nadine, René et Cie vous êtes hors jeu !!!!

Le petit cadeau est caché ici... non, je n'agrandis pas la photo!

DSC06554
Bonne chance...

Posté par Bea de Caracas à 00:00 - - Commentaires [44] - Permalien [#]


18 novembre 2007

L'Arche de Noé...

      
          Je suis l'une des rares expatriées à vivre dans une maison. J'ai donc un jardin, un beau jardin.

                      jardincaracas
   
       Et j'aime les animaux... C'est pour cette raison que les copines, qui s'en vont vers d'autres cieux , me laissent en héritage leurs petites bêtes qu'elles avaient sur leur terrasse ou dans leur appartement !!! L'exportation d'animaux non domestiques étant interdite au Vénézuela comme dans bien d'autres pays...
   
      Voici cinq ans que je vis ici et, au fil des années, j'ai ainsi " hérité " d'une dizaine de perruches ondulées, que j'ai regroupées dans une volière, d'un couple de petits perroquets inséparables, bâptisés Tic et Tac, d'une première tortue terrestre, Alizée, rejointe par un mâle qui n'a toujours pas de nom, je l'appelle Le Gros !
DSC01758       DSC03492
   

   








Il y a les choix que l'on fait et les autres... Ces héritages font plutôt partie des "autres" ...

     Car j'ai un chien , mon chien, qui fait partie de mes choix !!! Il voit d'un oeil bizarre ce déferlement d'inconnus dans son domaine... mais l'accepte de bonne grâce certes avec une pointe de jalousie...

                                                                               DSC02420      sep4_07                                                               

                          DSC06155
  DSC05717 

       











Voici une broderie, en rapport avec ce post, qui est dans la chambre de ma cadette, bien que celle-ci préfèrerait une broderie des Tokio Hotel !!! 

                                DSC04049

Kit danois "Permin of Copenhagen" avec fils DMC...très agréable à broder !

Posté par Bea de Caracas à 00:00 - - Commentaires [64] - Permalien [#]

02 novembre 2007

Fait Divers ...

                      
                    caracas4

         Je ne vous ai pas encore parlé de ma vie ici, à Caracas, vie certes privilégiée pour les expatriés que nous sommes mais tellement compliquée au quotidien... Les pénuries organisées sévissent en tous points, le manque de sécurité permanent fait partie de la vie de chacun sans exception, petits et grands, nous vivons enfermés dans nos prisons dorées ( ma fille ne sait pas ce qu'est le plaisir de rouler en vélo dans la rue ou de promener son chien ! ), la pollution due à la circulation terrible de la ville, le vol, les attaques  et la corruption sont des banalités dont on sourit,...
      Chaque week end, il y a plus de 50 décès par mort violente ...C'est normal, on ne s'étonne plus...
      Après cinq ans, je ne m'habitue toujours pas à cela... On m'a volé, menti, on s'est moqué de moi mais je n'ai pas encore trop de griefs...car je sais que je suis dans un pays de fous mais un beau pays que j'adore.
      Mais ce matin, mes ami(e)s , une douzaine, se sont fait braqués avec une arme à feu pointée sur eux, non pas en rue, ça c'est normal, mais dans l'Avilla, belle montagne qui entoure Caracas et qui est le début de la Cordillière des Andes. Ce groupe faisait une promenade organisée par notre association francophone d'Accueil comme tous les quinze jours depuis des années...Et une personne les a surpris avec une arme, un gros pistolet, frappant au crâne un des deux seuls hommes du groupe, notre copain Bernard, un Suisse, et après menaces sérieuses ( tous assis les mains sur les pieds ! )  a dévalisé tout le monde: GSM, argent, cartes de crédit, clés de voiture, bijoux ( le peu de bijoux portés ici, càd alliance, chaînette et montre ),...
       Tellement choquant car la peur s'est mêlée à la frustration du dépouillement... certaines étaient arrivées à Caracas depuis un mois.
       Je suis triste, très triste pour eux, pour nous ... car cette violence est notre quotidien. 
 

Posté par Bea de Caracas à 00:00 - - Commentaires [47] - Permalien [#]